février 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Agression dans l’Est : le Président Burundais Evariste Ndayishimiye attendu à Kinshasa ce mardi


Pendant que les combats s’intensifient entre les forces armées congolaises et l’armée rwandaise, béquille de la rébellion du M23 dans l’est de la RDC, le Président du Burundi, Evariste Ndayishimiye, arrive ce mardi 13 février 2024 dans la ville – capitale de Kinshasa, pour une visite de travail autour du processus de paix dans la région.

Selon un communiqué de la Présidence du Burundi, parvenu à POLITICO.CD, Ndayishimiye est en mission des consultations en sa qualité de Président du mécanisme de suivi de l’Accord-Cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération pour la RDC et la Région. Cependant, le même communiqué n’indique pas réellement les acteurs principaux congolais qui pourraient être consultés.

« Le Bureau chargé de l’Information, de la Communication et du Porte-parole du Président de la République a l’honneur d’informer le public que le Président de la République du Burundi, Son Excellence Evariste Ndayishimiye, voyage ce mardi 13 février 2024 à destination de la République Démocratique du Congo, dans le cadre des consultations en sa qualité de Président du mécanisme de suivi de l’Accord-Cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération pour la République Démocratique du Congo et la Région », a-t-on lu dans cette correspondance.

Cette visite tombe en pic, alors que la région de l’est est secouée par d’intenses affrontements. Selon plusieurs sources, les FARDC s’accrochent aux terroristes aux alentours de la cité de Sake, dernier verrou sécuritaire pour la ville de Goma.

Lundi, le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné l’offensive du M23 dans l’Est de la RDC et exprimé sa grande préoccupation face à l’escalade de la violence.

Connu aussi sous le nom d’Accord d’Addis-Abeba, l’Accord-Cadre pour la Paix, la Sécurité et la Coopération a été signé le 24 février 2013 par le biais d’un cadre négocié par l’Union africaine et l’ONU visant à promouvoir la stabilité en République démocratique du Congo. Il vise à mettre fin aux cycles récurrents de conflits dévastateurs dans l’Est de la RDC, qui ont un impact sur la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs.

Serge SINDANI



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image