avril 14, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Agression dans l’Est : « les négociations, je ne les veux qu’avec le Rwanda parce que c’est lui mon agresseur » (Félix Tshisekedi)


Le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi, était en briefing presse spécial dans la soirée de ce jeudi 22 février 2024, pour faire l’état des lieux de la nation et répondre aux questions brûlantes de l’heure, en compagnie du porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya.

Dans son intervention, le Président de la République est revenu sur la situation sécuritaire dans la partie Est du pays où le Rwanda continue de perpétrer l’agression sous couvert des terroristes M23. Félix-Antoine Tshisekedi a indiqué ne vouloir qu’une paix définitive pour le peuple congolais.

« […] Malgré ça, le Rwanda a continué à égayer les M23, je ne dirais même pas égayer mais de se cacher derrière les M23. C’est ça la raison pour laquelle je ne discute pas avec les M23. Les négociations, je ne les veux qu’avec le Rwanda parce que c’est lui mon agresseur. Et je l’ai dit d’ailleurs dans la salle à Addis-Abeba, à Paul Kagame lui-même », a-t-il déclaré en direct de la chaîne de télévision nationale.

En même temps, il a affirmé vouloir avoir de son homologue rwandais des explications sur son acharnement en continuant de massacrer les populations congolaises et ses motivations à pouvoir continuer les pillages des ressources minières et autres sur le sol congolais.

« C’est qui justifie que je ne veux pas des négociations avec cette coquille vide qu’on appelle le M23. D’ailleurs j’en ai pour preuve, le cas de l’Angola qui m’avait aussi demandé l’autorisation d’entrer en contact avec le M23 […] J’ai dit pour les mêmes raisons que vous verrez que ces gens n’iront pas jusqu’au bout parce qu’ils savent que derrière ça ce sont des rwandais qu’il y a », a renchéri Félix-Antoine Tshisekedi.

Le Chef de l’État a certifié que « le M23 n’est pas congolais » et qu’il refuse d’aller en cantonnement parce que « quand ils seront cantonnés, il le sera demandé une identification et après cela, on saura que ce sont des rwandais et non des congolais ».

« Je voudrais tordre le cou à une rumeur qui s’est beaucoup répandue comme quoi le M23 avait été invité à Kinshasa par moi. C’est faux ! Je n’ai aucun contact avec le M23 et je ne les ai jamais invités à Kinshasa. Et lorsqu’on m’avait proposé de les rencontrer, j’avais refusé », a argué Félix-Antoine Tshisekedi.

Monge Junior Diama



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image