février 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Arrestation des militants des mouvements citoyens : « Les heures les plus sombres de notre pays perdurent » (Martin Fayulu)


Une dizaine de membres des mouvements citoyens —dont la Lutte pour le changement (LUCHA)— ont été interpellés dans la soirée du samedi 03 février dernier, par les forces de sécurité, alors qu’ils commémoraient à l’esplanade du Palais du peuple, le 600ème de la prise de la cité de Bunagana, dans la province du Nord-Kivu.

En réaction, à cette « nouvelle répression » à une activité pourtant pacification, le candidat malheureux à la dernière présidentielle et président de l’Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECiDé), Martin Fayulu a fermement condamné les arrestations « violentes et arbitraires » de ces militants des droits de l’homme et de la société civile.

« Comment justifier cette brutalité contre des compatriotes qui décrient ce que le pouvoir en place affirme combattre ? Décidément, les heures les plus sombres de notre pays perdurent. Nous ne pouvons rester insensibles face à ces dérives et nous demandons leur libération immédiate et sans condition », a-t-il écrit sur son compte X, dans l’après-midi de ce dimanche.

Selon les témoignages de certains participants à cette activité, les éléments de sécurité se seraient camouflés et ont fait semblant de participer l’activité avant d’entamer par « surprise » la série d’arrestations.

Pour rappel, plusieurs activistes dont Maud-Salomé Ekila, Bienvenu Matumo et Fred Bauma sont toujours détenus par les forces de sécurité depuis hier soir. Certaines sources ont indiqué que ces activistes seraient détenus aux installations7 de l’Agence nationale des renseignements (ANR) et devraient être verbalisés ce dimanche.

Monge Junior Diama





Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image