mai 18, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité

Insécurité à Djugu : environ 250 morts et 1100 maisons incendiées au cours du mois d’avril


Environ deux cent cinquante personnes ont été tuées et plus de mille cents maisons incendiées au mois d’avril, à la suite de l’activisme des groupes armés dans le territoire de Djugu. Ces chiffres ont été publiés, mardi 2 mai, dans un rapport des services de sécurité de la province.

Parmi les morts, on compte environ 100 miliciens neutralisés par l’armée lors des opérations lancées depuis plus d’une semaine dans cette entité. 142 civils et 9 militaires ont été tués par des groupes armés actifs dans cette zone, indique le rapport.

Environ 70 personnes sont également portées disparues lors des attaques. Et puis plus de 1100 maisons ont été incendiées et plusieurs biens pillés.

Le rapport note également que plus de 60 cas d’incursion des miliciens ont été enregistrés en avril dernier dans différentes localités du territoire de Djugu.

En réponse à cet activisme des groupes armés, les FARDC ont lancé depuis deux semaines des opérations militaires dans le territoire de Djugu qui ont permis de neutraliser 104 miliciens et environ 50 autres ont été blessés.

Les acteurs de la société civile locale invitent l’armée à intensifier et étendre la traque aux combattants des groupes armés réfractaires au désarmement et qui occupent encore plusieurs localités dans le territoire de Djugu.  

Ils demandent aux FARDC de maintenir la pression sur ces miliciens afin de rétablir la paix dans le territoire de Djugu.

Néanmoins, ces acteurs de la société civile se disent satisfaits de l’approche militaire adoptée par le gouvernement.

« Cette approche a permis de réduire les violences de ces groupes armés par rapport au mois de mars au cours duquel 440 morts ont été enregistrés », indique la société civile. 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image