mai 21, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

« Le TP Mazembe ne bénéficie d’aucune prise en charge de l’Etat depuis trois ans », dénonce son manager


Dans une lettre ouverte adressée au Premier ministre, le Tout puissant Mazembe dénonce l’injustice qu’il subit de la part du Gouvernement congolais depuis bientôt trois ans.

« Voici bientôt trois ans qu’aucune prise en charge n’est allouée à notre équipe malgré notre permanente présence sur l’échiquier africain. Nous ne figurons sur nulle part dans la chaine des dépenses publiques du pays. D’autre clubs congolais bénéficient de subsides de l’Etat », peut-on lire dans cette lettre datée du 23 février et signée par le secrétaire sportif Fréderic Kitengie.

Le club de Lubumbashi décrie plusieurs autres faits pour appuyer sa thèse d’injustice. Au-delà de la non prise en charge financière, Mazembe parle de la non-assistance administrative avec interdiction d’autorisation de sortie et de survol par l’ANR pour l’avion privé transportant une délégation de club ou son président, pendant que leurs adversaires peuvent atterrir avec leurs avions privés.

Le club lushois revient aussi sur l’absence totale de toute hiérarchie aux rencontres du club. 

Stopper l’injustice

« Le cas le plus récent est cette interdiction imposée pour embarquer une partie de notre délégation dans l’aéronef du président du club pour notre match du 2 mars 2024 en Afrique du sud. Plus de quatre demandes nous sont refusées », ajoute cette correspondance.

Le club espère que  le Premier ministre pourra stopper cet élan d’injustice :

« Monsieur le Premier ministre, avec espoir que cette lettre ouverte vous permettra de nous rétablir dans nos droits et stopper l’élan d’injustice contre nous, le TP Mazembe vous prie de bien la considérer car elle vous est personnellement destinée pour monter au peuple congolais le climat réel dans lequel nous défendons le pays dans nos rencontres internationales ».

Délaissé par le Gouvernement

Après la qualification du Tout Puissant Mazembe en quarts de finale de la champions League africaine, Moïse Katumbi, président du club a fait remarquer que son club est délaissé par le gouvernement congolais. Il recommande aux dirigeants de faire la part des choses entre le sport et la politique.

« L’équipe de Mazembe est abandonnée par le Gouvernement. ça fait trois ans que le gouvernement ne donne plus rien à Mazembe. Malgré ça, on nous interdit le droit de survol par Monsieur Lusadisu, de l’ANR et le tout puissant ministre de l’Intérieur. Je crois qu’on doit faire la part des choses.  Le sport, c’est le sport et on ne doit pas mélanger la politique au sport. Nous partons en Afrique dès demain (ce dimanche) pour nous acclimater, nous ne devons rien négliger puisque nous cherchons la première place », a dénoncé Moïse Katumbi.

Les membres du cabinet du Premier ministre et ceux du ministère des sports, contactés par Radio Okapi, n’ont pas voulu réagir sur ce sujet.

Pour rappel, le TP Mazembe occupe la première place du groupe A de ligue des champions de la CAF après la victoire 3-0 sur  Pyramids FC d’Egypte.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image