février 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Manifestations à Kinshasa : « les attaques contre la Monusco ont un impact négatif sur notre appui aux FARDC » (Bintou Keita)


Alors que des manifestations de jeunes congolais ont éclaté samedi 10 février, dans la capitale Kinshasa pour dénoncer les violences dans l’Est du pays, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC et cheffe de la Monusco, Bintou Keita a condamné les attaques perpétrées contre la mission onusienne.

Dans un communiqué, Bintou Keita a indiqué que plusieurs véhicules de la Monusco ont été incendiés lors de ces manifestations devant le quartier général de la mission à Kinshasa-Gombe. Elle a reprouvé les attaques visant le personnel de la mission onusienne.

« Je condamne fermement la série d’attaques visant le personnel de la MONUSCO à Kinshasa ce samedi 10 février. Plusieurs de nos véhicules ont été incendiés. Affaiblir la MONUSCO, c’est renforcer les forces négatives qu’elle combat avec ses partenaires congolais (FARDC, PNC) », peut-on lire à travers ce tweet.

La cheffe de la Mission onusienne a par ailleurs rappelé que de telles violences à l’encontre du personnel des Nations Unies pouvaient constituer des crimes de guerre. « Les attaques contre la Monusco ont un impact négatif sur notre appui aux FARDC dans leur lutte contre les groupes armés », a-t-elle souligné.

Ces propos font suite aux manifestations survenues samedi dans la capitale congolaise. Exaspérés par l’insécurité persistante dans l’est du pays, des jeunes s’en sont pris verbalement et physiquement à la Monusco et ont exprimé leur colère devant le QG de la mission onusienne et l’ambassade des États-Unis. Bintou Keita a tenu à condamner avec fermeté ces débordements violents.

Ézéchiel T. MAMPUYA



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image