février 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Politique-RDC: Christophe Mboso N’kodia Pwanga, Archétype d’un allié de taille et sincère aux côtés de Félix-Antoine Tshisekedi!(Tribune de Maître Emmanuel Kuyungana)


C’est le lundi 29 janvier 2024 que Christophe Mboso N’kodia Pwanga a été investi président du bureau provisoire de l’Assemblée Nationale. Étant le plus âgé de tous les députés nationaux de la législature issue des élections de décembre dernier et ce, conformément aux dispositions du règlement de l’Assemblée Nationale.

En effet, ce monument de la politique congolaise en est, tenez-vous bien, à sa huitième législature. Pratiquement un record jamais battu depuis l’existence de ce grand pays qu’est la RDC.
Ce qui saute aux yeux, c’est, à coup sûr, la loyauté et la sincérité naturelle qu’il dégage dans ses rapports avec ses alliés. Pour la petite histoire, Christophe Mboso avait résolu d’accompagner le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, depuis 2021 lorsque celui-ci avait lancé son appel patriotique aux congolais afin de se joindre à lui dans sa nouvelle vision axée sur la refondation de l’État, lequel appel consacrera, pour ainsi dire, la fin de la coalition FCC-CACH. Voilà le début de ce que Fatshi appellera Union Sacrée de la Nation.
C’est ici que Christophe Mboso va alors révéler sa casquette d’homme solution, en prenant premièrement le risque de quitter, urbi et orbi, le FCC afin d’user de son tact politique aux côtés du Président de la République dont la finalité reste la mise en place ainsi que la stabilisation de cette nouvelle structure créée selon la vision du Chef.

Il n’en demeure pas moins que Christophe Mboso, dans l’exercice de ses fonctions à la tête de la chambre basse du parlement congolais, s’est escrimé à matérialiser la vision de Félix-Antoine Tshisekedi, celle consistant à défendre et à sauvegarder de la souveraineté nationale ainsi que l’intégrité territoriale du pays de Lumumba.
Le speaker de l’Assemblée Nationale à eu à montrer son intransigeance quant à ce. La preuve, c’est à travers ses différentes adresses en direction des terroristes du M23 et de leur commanditaire Paul Kagame. Il est resté direct et clinique dans ses recommandations s’opposant à l’intégration, au brassage et au mixage des éléments des groupes armés terroristes et autres au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, ainsi qu’au sein de la Police Nationale Congolaise et des Services de sécurité.

Aussi, est-il rationnel et intellectuellement honnête de reconnaître à Christophe Mboso le mérite d’avoir su doter, à temps, à la CENi des instruments juridiques indispensables qui ont permis l’organisation des élections dans le délai constitutionnel .

Peu bavard de nature, cette icône de la politique congolaise a donc été d’un apport remarquable et considérable pour le Chef de l’État tout au long de son premier mandat et a mouillé le maillot en vue de sa réélection.
Oiseau rare de par son son background, Christophe Mboso demeure un allié non négligeable sur qui le numéro un congolais se doit de compter pendant son second mandat. Au regard de son encrage, cet homme politique dont l’expérience joue grandement en faveur de fils du Sphinx mérite, une fois de plus, de jouer le premier rôle lors de ce mandat dit d’accomplissement et de consolidation des acquis. Car, voulu ou pas, Christophe Mboso N’kodia Pwanga reste une Bibliothèque de la politique congolaise.

Emmanuel Kuyungana, cadre de la CRD.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image