mai 21, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

RDC : Félix Tshisekedi demande aux membres du gouvernement de traiter « urgemment » tout dossier susceptible de créer des emplois


Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi a demandé aux membres du gouvernement de traiter urgemment tout dossier susceptible de créer des emplois à la population active de la République démocratique du Congo.

Il a donné ces orientations vendredi 28 avril à Kinshasa, au cours du Conseil des ministres.

« Il y a donc lieu que le gouvernement réserve le bénéfice d’un traitement d’urgence pour tout dossier d’investissement susceptible de créer des emplois et d‘ajuster ses politiques publiques en vue de tendre vers une situation de plein emploi pour notre population active. Car dans la vision du Chef de l’État, tout congolais en âge de travailler doit s’insérer dans un écosystème favorable à l’emploi », a rapporté le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, lors du compte rendu de cette réunion lu sur la Radio télévision nationale congolaise (RTNC).

Parmi d’autres points évoqués dans cette réunion figure l’évaluation du contrat de performance des entreprises et établissements publics.

« Le Président de la République tient à redynamiser le modèle d’évaluation de la performance des entreprises du portefeuille de l’Etat et des entreprises publiques qui chaque année signent des contrats de performance avec les mandataires de l’Etat au sein de ces entités », a dit en outre le ministre Muyaya. S’interrogeant sur l’efficacité du dispositif mis en place pour assurer le suivi et l’évaluation de leurs activités, Patrick Muyaya, a révélé que le Président Tshisekedi a chargé la ministre du Portefeuille et chaque ministre sectoriel de déposer au Premier ministre le rapport d’évaluation des contrats de performance des entités sous leur tutelle pour l’exercice 2022, précisant qu’ils devront mettre en exergue les indicateurs tels que le chiffre d’affaires, la valeur ajoutée et le résultat net, selon l’objet social de chacune des entreprises.

Des jeunes congolais qui terminent leurs études sont en majorité confrontés au chômage. Il y a de ceux-là qui font plus de 5 ans, voire même 6 ou 7 ans pour trouver de l’emploi dans une entreprise publique ou privée.

Ainsi, reste à savoir si ces orientations du Chef de l’État seront prises en compte par les membres du gouvernement.

Dominique Malala



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image