février 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

Sud-Kivu : la Monusco lance les travaux de réhabilitation et d’équipement de la clinique médicale d’une école de police à Bukavu


La Police nationale congolaise (PNC) a salué mercredi 24 janvier, le projet de réhabilitation et équipement de la clinique médicale de l’école de police Jules Moke, par la Monusco à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu.

Ce projet financé par la Mission onusienne à travers Unpol prendra une durée de trois mois. Il consiste à élargir la clinique médicale de l’école, réhabiliter et équiper les salles des formations, des installations sanitaires, des cuisines et réfectoires.

La première pierre pour le début des travaux a été posée depuis lundi par le commissaire provincial divisionnaire adjoint Roger Isiyo.

D’après une dépêche de l’Agence congolaise de presse, une fois la réhabilitation et l’agrandissement de cette clinique achevés, elle disposera d’une bonne maternité, d’un service des urgences médicales, d’un laboratoire, d’une imagerie médicale et à même de passer à des chirurgies mineures.

Pour sceller son partenariat avec la police nationale congolaise (PNC), la Monusco a remis quelques équipements de bureau et matériels informatiques à l’école de police Jules Moke avant de procéder à la réhabilitation.

« C’est un projet d’intérêt capital au sein de l’école de police Jules Moke et nous remercions vivement l’organisation Agir pour la paix et le développement (AEPaD) pour son plaidoyer auprès de la Mission des Nations unies pour la stabilisation de la République démocratique du Congo (Monusco) pour son appui financier », a déclaré le commissaire supérieur docteur Alain Matombe, médecin provincial de la police au Sud-Kivu.

Dans cette même optique, Alain Matombe s’est dit satisfait de voir que les policiers en formation, ceux vivant dans le camp et ses environs, auront désormais une prise en charge sanitaire adéquate. Il a tenu à remercier à cette occasion, le commissaire provincial de la PNC, l’ensemble de sa hiérarchie pour le souci de voir les policiers en bonne santé physique et mentale.

Le commandant école de police Jules Moke, le commissaire supérieur principal Jean Temetu a indiqué que ce projet, une fois achevé, va relever plusieurs défis dans le domaine de la santé et de la formation des policiers.

Gloire MALUMBA



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image