Politics Wedding

Nord-Kivu : suite à l’insécurité à Lubero, plus de 5 000 élèves risquent d’abandonner l’année scolaire en cours


L’insécurité dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu est toujours grandissante. Le député provincial Jean-Paul Lumbulumbu s’inquiète de voir plus de cinq mille élèves rater cette année scolaire à la suite de l’insécurité.

« Plus de 5 000 élèves issus de 4 234 des écoles secondaires et de 1.114 écoles primaires risquent de ne pas achever l’année scolaire 2022-2023, en raison de l’activisme des groupes armés », a-t-il déclaré dans une interview accordée à la Radio Okapi.

À l’en croire, ces écoles sont situées dans la région de Kasinga et celle de Munoli, une partie de Maboya-Ngulo, en chefferie de Baswagha.

Il encourage à cet effet autorités à prendre des mesures conséquentes, en menant des actions militaires afin de remédier à cette situation qui pèse sur l’éducation des élèves ainsi que sur l’économie de ce territoire.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image