mai 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politics

RDC : les FARDC bloquent des tentatives de réapparition des insurgés Mobondo (Bemba)


Au cours de la cent-vingt-sixième réunion du Conseil des ministres, tenue le vendredi dernier à la Cité de l’Union Africaine, le ministre de la Défense nationale et Anciens combattants, Jean-Pierre Bemba a présenté la situation sécuritaire du pays qui demeure globalement calme.

Tout en expliquant que dans quelques zones de la partie Est du pays, les affrontements entre les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les éléments du tandem M23-RDF se poursuivent, le vice-Premier ministre congolais a indiqué qu’en ce qui concerne l’Ouest du pays, la situation demeure sous contrôle des Forces de défense et de sécurité, « en dépit de quelques tentatives de réapparition des insurgés Mobondo ».

« Les Forces armées de la République démocratique du Congo demeurent déterminées dans leur effort de pacification de l’ensemble du territoire national », a-t-il martelé avant de donner les points saillants sur le plan sécuritaire, notamment dans les provinces du Kwango, du Lualaba, de l’Ituri, du Nord-Kivu, de Tanganyika ainsi que dans la ville de Kinshasa.

La situation sécuritaire dans l’ex-province du Bandundu et une infime partie de la ville-province de Kinshasa, demeure préoccupante suite à l’activisme des miliciens Mobondo qui sèment la terreur dans cette partie de la République démocratique du Congo. Les massacres à répétition perpétrés par les Mobondo ont favorisé des déplacements massifs de la population locale vers diverses directions.

Selon les informations rapportées récemment par la radio onusienne, au moins 7 personnes ont été tuées dans une nouvelle attaque des miliciens Mobondo au village « États-Unis » situé dans le territoire de Kenge, province du Kwango.

À Kwamouth, dans le Maï-Ndombe, une autre attaque de ces miliciens a fait une victime, en fin de semaine dernière. En effet, un agriculteur de la cité de Kwamouth a été égorgé par les miliciens, après avoir été pris en otage pendant 48 heures dans la brousse.

Monge Junior Diama



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image