avril 23, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Réhabilitation du chemin de fer Matadi-Kinshasa : le gouvernement dévoile la mise en place du projet par une société panafricaine 


La ministre Congolaise du portefeuille, Adèle Kayinda, a dévoilé vendredi 16 février 2024 en conseil des ministres présidé par le premier ministre Jean Michel Sama Lukonde, la mise en œuvre du projet de réhabilitation et modernisation du chemin de fer Matadi-Kinshasa, par la société panafricaine (ARISE), dont les conclusions de la Commission d’analyse mise en place ont été positives tant sur le plan technique, financier que juridique, selon le compte-rendu de la réunion examiné ce lundi par la rédaction de NEWS.CD. 

Evoquant les modalités de mise en œuvre du projet, elle a indiqué (i) la mise en place d’une société de projet, concessionnaire et exploitant du CFMK ; (ii) ladite société sera une coentreprise, à créer en partenariat par l’ONATRA SA (40%) et la firme ARISE IIP (60%) ; (iii) l’aménagement à Kinshasa d’un site de stockage de containers et d’un quai pour le transfert des conteneurs de et vers la Zone Economique Spéciale ; (iv) la réalisation des Investissements du Projet d’une valeur de 956 millions USD en trois (3) phases”, peut-on lire du compte-rendu. 

Dans la foulée, Adèle Kayinda passé en revue les grandes lignes de la Convention de partenariat pour la réhabilitation, la modernisation et l’exploitation de la ligne ferroviaire Matadi-Kinshasa.

Ladite convention à signer par les parties est composée d’un document principal de onze articles fixant les grandes orientations du partenariat, et des annexes, dont le cahier de charges qui contient l’essentiel des dispositions contractuelles et définit les droits et obligations des parties, lesquels seront simplement paraphés”, a précisé la même source. 

Signalons que les parties à la Convention de partenariat seront, d’une part, la République Démocratique du Congo (l’Etat) Autorité concédante ; et d’autre part, la société Congo Logistic and Transport (CLT SA), en tant que Concessionnaire. 

À noter également que la réhabilitation du chemin ferroviaire entre Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo et Matadi, ville portuaire sur l’océan Atlantique, facilitera entre autres le transport de marchandises et de passagers entre deux villes en favorisant également le développement économique de la région. Cela va également permettre à la réduction des coûts de transport pour les entreprises et les particuliers, ce qui favorisera le commerce et l’investissement dans la région.



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image