février 22, 2024
Chicago 12, Melborne City, USA
Politique actualité Sport Mondial

Sud-Kivu : Le P-DDRCS sensibilise contre le recrutement des enfants dans les milices


Le Programme de démobilisation, désarmement, réinsertion communautaire et stabilisation (P-DDRCS) a appelé, lundi 12 février, les parents du Sud-Kivu à résister aux groupes armés qui sollicitent recruter leurs enfants.

Cet appel s’inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation organisée en marge de la journée internationale de lutte contre le recrutement et l’enrôlement des enfants dans les groupes armés, célébrée le lundi 12 février de chaque année.

Le travail abattu en synergie avec les services étatiques, la MONUSCO et l’UNICEF a permis de sortir plus de 1300 enfants des groupes armés, a révélé le Directeur de cabinet à la coordination provinciale du P-DDRCS, Liévin Cirhuza :

« Depuis 2023 jusqu’à ce jour, février 2024, PDDRCS a réussi déjà à identifier 2077 enfants présumés associés aux groupes armés. Parmi ces enfants, nous avons eu à vérifier et à certifier 1351 enfants qu’on a fait sortir dans les forces et groupes armés dans les différents territoires de la province du Sud-Kivu ».

Pour Liévin Cirhuza, l’idéal est de parvenir à rapporter zéro cas d’enfant au sein des forces et groupes armés dans cette partie du pays.

Il a par ailleurs signalé que sa structure travaille en partenariat avec l’UNICEF au sein de la coordination du groupe de travail DDR-Enfant.

“D’ailleurs, c’est UNICEF qui a appuyé les activités de sortie des enfants dans les groupes armés durant les 6 mois qu’on a pu finir ces activités”,  a reconnua Lievin Cirhuza.

Ce dernier a ajouté que la MONUSCO et toutes les agences de Protection de l’enfance appuient le programme au niveau de la province.

La coordination P-DDRCS travaille également avec 33 autres partenaires au niveau des territoires.

Conjointement avec la division provinciale des affaires sociales, la coordination P-DDRCS s’assure que des enfants sortis des groupes armés bénéficient d’une prise en charge, précise enfin le Directeur de cabinaet de la coordination P-DDRCS.

Selon la coordination provinciale du P-DDRCS, le  Sud-Kivu compte environ 4 000 enfants associés aux forces et groupes armés. 



Source link

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image